Le billet de Pascal Perrineau - Inquiétude, scepticisme et colère

Le billet de Pascal Perrineau - Inquiétude, scepticisme et colère

La tempête qui n'a cessé de souffler contre François Fillon semble connaître un répit. Mais le paysage politique, après la tempête, a assez profondément changé. L'inquiétude, le scepticisme et la colère ont progressé dans tous les secteurs de l'opinion. Les échos politiques de cette progression sont multiples. Les intentions de s'abstenir à l'élection présidentielle sont à la hausse et, aujourd'hui, un jeune français sur deux envisage de bouder les urnes. La protestation lepéniste, déjà forte, a repris de la vigueur et, en une semaine, Marine Le Pen a progressé nettement dans l'électorat assurant sa première place en termes d'intentions de vote. En revanche, les deux candidats des partis de gouvernement ont dévissé : -3,5 points pour Benoît Hamon, -2,5 points pour Francois Fillon (sondages IFOP Rolling 2017). L'heure est rude pour les grands partis de pouvoir qui ont façonné la Vème République et fait vivre les alternances. C'est sur ce champ de ruines que prospèrent celles et ceux qui montent -avec plus ou moins d'ardeur - à l'assaut du "système ": Marine Le Pen, Emmanuel Macron, Jean Luc Mélenchon...

Les meilleurs tweets - Emmanuel Macron en Algérie

Les meilleurs tweets - Emmanuel Macron en Algérie

Le dernier numéro d'Émile est sorti !

Le dernier numéro d'Émile est sorti !