Conférence - #Inventons2017

Conférence - #Inventons2017

Dans la perspective de l'élection présidentielle, 25 étudiants de l’École d’affaires publiques participent à un programme inédit autour des nouvelles formes de démocratie participative. Ils travaillent sur des plateformes collaboratives afin d'identifier les principales préoccupations des citoyens de moins de 30 ans, puis transforment ces préoccupations en propositions de réforme très concrètes, avec un objectif : influencer le débat politique de l'élection présidentielle par le débat citoyen.

Présentation des projets à Sciences Po le mercredi 15 mars 2017.

Présentation des projets à Sciences Po le mercredi 15 mars 2017.

Mercredi 15 mars, les participants au projet #Inventons2017 ont présenté leur travail et les grandes propositions qui en découlent. Émile vous propose d'en découvrir les grandes lignes. 

1. ÉDUCATION : AMÉLIORER LES DISPOSITIFS D’ORIENTATION AU COLLÈGE POUR RENFORCER L'ACCESSIBILITÉ DES CARRIÈRES POUR TOUS

Mise en place de modules d’orientation évolutifs et complémentaires

- 6ème et 5ème : axés sur la découverte de soi et l’éveil au monde professionnel (2h/mois)

- 4ème et 3ème : axés sur la découverte des parcours scolaires et des filières métiers (4h/mois)

Les modules seront dispensés sur le créneau de l’accompagnement personnalisé, avec la possibilité de visites en entreprises

Le professeur principal comme animateur des modules, aidé d’un référent d’établissement chargé des relations avec les intervenants (proviseurs et professeurs de lycée professionnel, professionnels, anciens élèves, parents d’élèves). 

CALENDRIER :

Une plateforme numérique, qui agrège et hiérarchise les contenus existants.
Les filières professionnelles seraient étroitement associées, afin d'établir des statistiques fines et régulièrement. Une start-up d’Etat sera chargée de réunir les acteurs pour la création des contenus et la conception de la plateforme.

Ces deux dispositifs seront d’abord testés sur un territoire lors d’une
phase d’expérimentation sur deux ans, auprès de 50 établissements volontaires sélectionnés de manière randomisée.

• 2017-2018 : préparation des contenus et formation de professeurs en 2017/2018
• Septembre 2018 : expérimentation sur 50 établissements
• Rentrée 2020 : généralisation du dispositif

Coût : 130 millions d’euros (formation des professeurs principaux, majoration de leur prime, salaire des référents, conception de la plateforme numérique, expérimentation) 

2. SÉCURITÉ : UN PARCOURS NATIONAL CITOYEN POUR TOUS LES JEUNES DE 11 À 18 ANS

- Renforcer la place de l’action et de l’éducation civiques dès le collège. Systématiser les conseils d’élèves et de vie collégienne avec pouvoir de proposition. Développer les méthodes interactives pour les cours d’éducation civique (organisation de débats sur des modèles étrangers. Recentrage des EPI sur les projets d’engagement (démocratie locale, action solidaire).

- Proposer une mise en disponibilité (minimum 30 jours) entre 16 et 18 ans pour des missions d’intérêt général. Elle s’accompagne d’une formation en lien avec la mission choisie.

- Améliorer l’articulation entre le temps de l’engagement et celui des études ou de la vie professionnelle.

La réforme concerne 750 000 jeunes par an. L’encadrement et la formation représentent un effort pour l’Etat de l’ordre de 1 à 2 milliards d’euros par an. Il doit être renforcé pour les « décrocheurs ». Elle s’appuie sur les acteurs locaux (maires, services publics, associations) qu’il convient d’associer en amont.

CALENDRIER :

Rentrée 2017 (1 an) :

  1. Former les enseignants du premier et second degré aux méthodes de pédagogie active. Mise à disposition des kits d’information sur le fonctionnement des institutions

  2. Engager la réflexion sur la rétribution de l’engagement : notation prise en compte pour le baccalauréat, cumul de droit à la formation professionnelle

  3. Réflexion sur l’organisation des études supérieures dans l’objectif de donner plus d’autonomie aux étudiants dans la conduite de leurs études

Rentrée 2018 avec montée en charge progressive (3 ans) :

a. Développer des « plateformes territoriales » permettant d’identifier les missions et de définir l’encadrement offert à chaque jeune

b. Poursuivre la montée en charge du Service civique en augmentant le nombre de mission tout en veillant à leur qualité

c. Développer la réserve dans les services publics (sécurité, éducation nationale) avec l’identification d’un ensemble de missions réservées 

3. VIE POLITIQUE : DES ASSISES CITOYENNES DE LA VIE PARLEMENTAIRE POUR UN CONTRÔLE DÉMOCRATIQUE RENOUVELÉ

Mise en place d'assises en 3 étapes, coordonnées par un comité de pilotage indépendant :

1. Une Assemblée Plénière, constituée de 150 citoyens tirés au sort, définit le cadre de travail des Commissions.

2. Les Commissions, constituées de 10 citoyens et de 3 élus, auditionnent des experts, débattent et soumettent des propositions à l’Assemblée Plénière 10 mois après le début de leurs travaux.

3. Sur proposition des rapporteurs de commissions, l’Assemblée Plénière vote l’avis qui servira de base à l’adoption d’un texte législatif par le Parlement.

Les citoyens peuvent contribuer aux travaux via une plateforme numérique.

CALENDRIER :

• Mai–Août : désignation du comité de pilotage et tirage au sort des citoyens et consultation nationale.
• Septembre : Installation de l’Assemblée Plénière et sélection des experts
• Septembre - Juin : auditions, consultations, travail en commissions
• Juin : vote de l’Avis par l’Assemblée Plénière

Le coût d’organisation des Assises Citoyennes de la Vie Parlementaire est estimé à 1,5 million d’euros. 

4. ÉCONOMIE : RÉUSSIR SON ENTRÉE DANS LA VIE ACTIVE AVEC LA DOTATION TREMPLIN

"Afin de contribuer à l’égalité des chances et d’améliorer durablement l’insertion sociale et professionnelle, nous proposons de verser à tous les jeunes une dotation de 5000€ pour leur servir de tremplin". Visant à franchir les principaux obstacles à l’entrée dans la vie active, la DoT sera accordée à chaque jeune à sa majorité.

UNE DOTATION UNIVERSELLE DE 5.000€ REMISE À 18 ANS

- Orientée vers la mobilité, la formation et/ou entrepreneuriat
- Intégrée au Compte Personnel d’Activité (CPA) sous forme de droits de tirage
- Un capital individuel pouvant être déployé tout au long de la vie

CALENDRIER

- Une mesure mise en œuvre dès 2018 pour tous les jeunes
- Une utilisation possible tout au long de la vie selon les projets de l’individu grâce à l’intégration au Compte Personnel d’Activité.

5. ÉCOLOGIE : SORTIR DE LA “SOCIÉTÉ DU JETABLE” EN ALLONGEANT LA DURÉE DE VIE DES PRODUITS 

Le plan “La France Répare” permet d’inciter les entreprises à allonger la durée de vie de leurs produits tout en favorisant la transition vers une économie circulaire. L’objectif est de créer des incitations fortes en faveur d’une réparation et du réemploi.

La "France répare" en deux axes : 

Ci dessous l'intégralité des propositions présentées par les étudiants à Sciences Po le 15 mars 2017.

Ci dessous l'intégralité des propositions présentées par les étudiants à Sciences Po le 15 mars 2017.

Le billet de Pascal Perrineau - 2017 : la fatigue civique ?

Le billet de Pascal Perrineau - 2017 : la fatigue civique ?

L'infiltré - Apprenez à les connaître : le gouvernement de Marine Le Pen

L'infiltré - Apprenez à les connaître : le gouvernement de Marine Le Pen