Deux Sciences Po parmi les plus jeunes candidats aux législatives

Deux Sciences Po parmi les plus jeunes candidats aux législatives

Sur les 7881 candidats qui se présentent aux élections législatives de 2017, ils sont une vingtaine à être tout juste âgés de 18 ans. Les Echos Start a dressé la liste de ces petits nouveaux dans le paysage politique. Parmi eux, se trouvent deux élèves de Sciences Po. 

 

Morgane Guerreau

Affiche électorale de Morgane Guerreau (crédit : Morgane Guerreau)

Affiche électorale de Morgane Guerreau (crédit : Morgane Guerreau)

Morgane Guerreau a eu 18 ans le 29 avril en plein milieu de l'entre-deux-tours de la présidentielle. Deux mois plus tard, c'est un bulletin avec son propre nom qu'elle glissera dans l'urne. Candidate dans la 4ème circonscription du Val-de-Marne (94), elle se présente sous l'étiquette "Allons enfants". Ce parti politique, qui se veut transpartisan, est organisé et géré par des étudiants et des jeunes actifs de 18 à 25 ans. Il a pour objectif de rajeunir la politique en présentant des candidats de moins de 25 ans aux législatives puis aux municipales de 2020. 

Elle est étudiante en première année du double diplôme Mathématiques appliquées et Sciences sociales à Panthéon-Sorbonne et Sciences Po Paris. 

La suppléante de Morgane, Lise Lecuyer, suit le même double-diplôme à Panthéon-Sorbonne et Sciences Po que sa colistière. C'est d'ailleurs à cette occasion qu'elles se sont rencontrées. 

 

Fabien Lassalle-Humez 

Affiche électorale de Fabien Lassalle-Humez (crédit : Emile magazine/MM)

Affiche électorale de Fabien Lassalle-Humez (crédit : Emile magazine/MM)

Étudiant en première année à Sciences Po, Fabien Lassalle-Humez a choisi de se présenter dans le quartier. Il est en effet candidat de la IIe circonscription de Paris, qui englobe le 5e arrondissement, une partie du 6e et une partie du 7e. La concurrence est rude aux abords de la rue Saint-Guillaume: 24 candidats se disputent le siège du député sortant, François Fillon ! 

Fabien Lassalle-Humez se retrouve ainsi face à quelques têtes d'affiches telles que Nathalie Kosciusko-Morizet (candidate officielle LR-UDI) face aux dissidents de droite Henri Guaino et Jean-Pierre Lecoq, maire du 6ème arrondissement.

Le jeune homme de 18 ans se présente sous l'étiquette "Nouvelle Donne", mouvement politique de gauche fondé en 2013 par Pierre Larrouturou. Ancien élu dans les instances et organisations lycéennes, il est très investi sur les questions liées à l'éducation. Il se présente aux législatives "pour porter la voix de la jeunesse et montrer que des solutions alternatives, réalistes et finançables existent". 

Sondage - LREM en tête des intentions de vote au 1er tour des législatives

Sondage - LREM en tête des intentions de vote au 1er tour des législatives

L'infiltré - Le dernier havre de paix

L'infiltré - Le dernier havre de paix