François de Rugy, un Sciences Po à la tête de l'Assemblée nationale

François de Rugy, un Sciences Po à la tête de l'Assemblée nationale

François de Rugy a été nommé président de l’Assemblée Nationale le 27 juin, avec 353 voix. Retour sur le parcours de cet écologiste qui a récemment rejoint les rangs d’En Marche.

Écologiste de la première heure, François de Rugy obtient son diplôme de Sciences Po en 1994 et fait ses armes au parti Génération écologie aux côtés de Brice Lalonde. En 1997, il décide de le quitter pour rejoindre Les Verts.

Originaire de Nantes, François de Rugy s’engage aussi dans sa ville. Il est élu adjoint au maire, chargé des transports sur la liste de Jean-Marc Ayrault, en 2001. Durant cette période, il exprime notamment son opposition au projet de l’aéroport Notre Dame des Landes, projet porté par le maire.

En 2007, François de Rugy est élu député de la première circonscription de Loire-Atlantique, sous l'étiquette EELV, soutenu par le parti socialiste, et est réélu en 2012 dans sa circonscription. Il copréside le groupe écologiste à l’Assemblée.

En 2015, François de Rugy quitte EELV et rejoint le groupe parlementaire socialiste. Il se présente aux primaires de la gauche pour l’élection présidentielle mais n’obtient que 3.88% des voix. Un mois plus tard, il décide de ne pas soutenir le vainqueur du scrutin de la primaire et exprime son soutien à Emmanuel Macron.

Réélu confortablement dans sa circonscription aux dernières législatives avec 66% au second tour, François de Rugy prend la tête de l'Assemblée nationale.

Hugues Renson, un Alumni vice-président

Autre Sciences Po qui accède à un poste de dignitaire au sein de l'Assemblée nationale, Hugues Renson (promo 2001) vient d'être désigné vice président. 

Hugues Renson rejoint le cabinet du ministère délégué à la Famille en 2003 en tant que conseiller technique. Il est ensuite chargé de mission au ministère de l’Éducation nationale. Proche de Jacques Chirac, il est d’abord conseiller technique pour les affaires sociales à l’Elysée de 2004 à 2007 avant de devenir conseiller pour les affaires intérieures au Bureau du président sortant jusqu’en 2012. A cette date, il quitte temporairement le monde de la politique et rejoint le secteur privé, en intégrant le groupe EDF puis en étant nommé délégué général de la fondation EDF en 2013.

Quelques années plus tard, Hugues Renson revient sur la scène politique en se présentant aux élections législatives. Il est élu dans la 13ème circonscription de Paris, face au député LR sortant Jean François Lamour. C’est une victoire pour cet investi d’En Marche qui remporte donc ce bastion conservateur qu’est le XVe arrondissement.

Deux présidents des groupes parlementaires sont des Sciences Po

Deux présidents des groupes parlementaires sont des Sciences Po