Une idée pour la France - Les énergies renouvelables sur le toit des zones commerciales

Une idée pour la France - Les énergies renouvelables sur le toit des zones commerciales

Par Gérard Leclerc (promo 76), journaliste 

La lutte contre le réchauffement climatique est le défi planétaire des prochaines années. A la COP21 de Paris, la France, comme tous les pays, devra prendre des engagements contraignants pour réduire ses émissions de gaz à effet de serre et développer les énergies renouvelables. Elle possède les atouts pour devenir un leader dans ce secteur d’avenir : le premier gisement en Europe pour le renouvelable avec le soleil, le vent, la mer avec la deuxième façade maritime du monde, la biomasse.

Ce sont toutes ces richesses, ses grandes entreprises du secteur et ses start-ups qu’elle doit utiliser de façon déterminée et rationnelle.

Un seul exemple : Plutôt que de subventionner des propriétaires privés pour construire de façon anarchique des hangars ou installer quelques éoliennes qui viennent défigurer les paysages, la France pourrait utiliser les toits des milliers de grandes surfaces, centres commerciaux, et entreprises qui se sont développés en saccageant la périphérie de toutes les villes.

Il faudrait donc obliger les entreprises de ces zones d’activité commerciales et industrielles (éventuellement avec des incitations fiscales), à installer sur ces centaines de milliers de mètres carrés de toits, des panneaux solaires sans dommage pour l’environnement puisqu’on ne les voit pas du sol…

Cette proposition est extraite du livre 140 idées pour la France (éditions Temporis, 2015). Cliquez ici pour en savoir plus

Crédit illustration : Boll - 140 idées pour la France

Portrait-robot du candidat idéal - L'idéal et la réalité

Portrait-robot du candidat idéal - L'idéal et la réalité

Portrait-robot du candidat idéal - Un élu pour 65 millions de déçus

Portrait-robot du candidat idéal - Un élu pour 65 millions de déçus