Sondage - Que penser du premier débat des candidats ?

Sondage - Que penser du premier débat des candidats ?

A l'issue du premier débat des candidats à l'élection présidentielle, qui ne rassemblait que les cinq favoris, la rédaction d'Emile a décidé de réaliser un sondage auprès de la communauté des Sciences Po. Vous avez été plus de 5.000 à répondre à cette enquête dont les résultats sont à découvrir ci-dessous.

Ce débat entre les candidats avant le premier tour était une grande première depuis plusieurs décennies dans le paysage électoral français. La grande majorité des Sciences Po salue cette initiative, plus de 85% des sondés (étudiants comme alumni), considèrent qu'il s'agit d'une initiative utile.

Lorsqu'on demande aux Sciences Po quel candidat a été le plus convaincant lors du débat, on relève une grande divergence d'opinions entre les étudiants et les alumni de l'école. Les étudiants sont 50% à plébisciter Jean-Luc Mélenchon tandis qu'Emmanuel Macron arrive en deuxième position avec 22% des opinions.

La donne change complètement pour les alumni. En effet, c'est Emmanuel Macron qui est jugé le plus convaincant (30% des opinions) suivi de près par François Fillon (29% des opinions) et Jean-Luc Mélenchon arrive en troisième position avec 26% des opinions. 

La question du candidat le moins convaincant divise moins les Sciences Po. Benoit Hamon arrive en tête des candidats les plus décevants pour 35% des alumni et 30% des étudiants. Emmanuel Macron et François Fillon suivent dans le classement et curieusement les candidats jugés les moins décevants sont Marine Le Pen (pour 15% des étudiants et 16% des alumni) et Jean Luc Mélenchon qui fait décidément recette (puisqu'un seul pour cent des étudiants et 3% des alumni ont trouvé qu'il était le plus décevant).

Nous remercions les 5.342 Sciences Po qui ont participé à cette enquête, nous renouvellerons cette démarche au cours de la campagne. 

Tribune - Pourquoi l’impôt progressif est essentiel à nos démocraties

Tribune - Pourquoi l’impôt progressif est essentiel à nos démocraties

Analyse - Les affaires au cœur de l’élection présidentielle : quelles conséquences sur l’électorat ?

Analyse - Les affaires au cœur de l’élection présidentielle : quelles conséquences sur l’électorat ?