À l’heure de la malbouffe industrielle, des denrées mondialisées et d’une standardisation du goût, le village peuplé d’irréductibles Gaulois peut-il encore se prévaloir d’une exception culinaire ? Émile a dressé le portrait d’hommes et de femmes qui donnent vie aux traditions gastronomiques françaises…


L’apiculteur 2.0

Entamant une surprenante reconversion dans la production de miel, l’ancien ministre de l’Économie a fait le pari osé de mêler terroir et start-up.

La boulangère

L’héritière dirige la boulangerie familiale depuis ses 18 ans. Elle n’a rien changé au façonnage du pain, tout en exportant à l’international.

Le vigneron

L’histoire de la maison Louis Latour remonte à la Révolution. Son président vous fait plonger sans modération dans un monde viticole entre luxe et terroir.


 

La fromagère

De l’Auvergne à Londres en passant par Snapchat, plongez dans un monde où le fromage fait sa petite révolution avec cette fervente défenseuse du salers, « la Rolls du cantal ».

Le restaurateur

Avec ses deux frères, il a racheté Le Taillevent, haut lieu du patrimoine culinaire français, qui a inspiré jusqu’au film Ratatouille. Entrez avec lui dans l’univers feutré des restaurants étoilés.

 

Tous ces portraits sont à retrouver dans le numéro 14 d'Émile, disponible début novembre 2018.