Couverture E13.PNG

   

Histoires de famille(s)

  Nicolas Beytout  est journaliste. Directeur des Échos pendant huit ans, puis du  Figaro  pendant trois ans, il a créé le quotidien  L’Opinion , en 2013. Sa fille,  Philippine , avocate pénaliste, exerce au sein du cabinet Fedida, après être passée par ceux d’Olivier Metzner et de Hogan Lovells. Leurs univers professionnels ne cessent de se croiser, notamment lors des procès médiatiques ou des « affaires » qui ont récemment secoué la classe politique.

Nicolas Beytout est journaliste. Directeur des Échos pendant huit ans, puis du Figaro pendant trois ans, il a créé le quotidien L’Opinion, en 2013. Sa fille, Philippine, avocate pénaliste, exerce au sein du cabinet Fedida, après être passée par ceux d’Olivier Metzner et de Hogan Lovells. Leurs univers professionnels ne cessent de se croiser, notamment lors des procès médiatiques ou des « affaires » qui ont récemment secoué la classe politique.

  Ghassan Salamé , envoyé spécial de l’ONU en Libye depuis 2017, et sa fille  Léa , journaliste politique sur France Inter et France 2, se livrent, pour la première fois, en duo. Les années tourmentées passées au Liban en pleine guerre civile, l’arrivée et l’accueil en France, l’éducation, les années Sciences Po, sans oublier l’actualité brûlante… 

Ghassan Salamé, envoyé spécial de l’ONU en Libye depuis 2017, et sa fille Léa, journaliste politique sur France Inter et France 2, se livrent, pour la première fois, en duo. Les années tourmentées passées au Liban en pleine guerre civile, l’arrivée et l’accueil en France, l’éducation, les années Sciences Po, sans oublier l’actualité brûlante… 

 En 2009,  Frédéric Beigbeder  a consigné l’histoire de sa famille dans  Un roman français . Une décennie plus tard,  Émile  a réuni le père,  Jean-Michel , chasseur de têtes reconnu, et le fils, écrivain, pour une séance de psychanalyse croisée. En prenant comme point de départ des citations de ce récit autobiographique, nous les invitons à revenir sur leur relation, leur héritage familial ou encore leur rapport à la littérature et à la politique.

En 2009, Frédéric Beigbeder a consigné l’histoire de sa famille dans Un roman français. Une décennie plus tard, Émile a réuni le père, Jean-Michel, chasseur de têtes reconnu, et le fils, écrivain, pour une séance de psychanalyse croisée. En prenant comme point de départ des citations de ce récit autobiographique, nous les invitons à revenir sur leur relation, leur héritage familial ou encore leur rapport à la littérature et à la politique.

À l'heure Macron, que reste-t-il de la génération 68 ? 

  

  Émile  a interviewé trois personnalités contrastées qui ont malgré tout un point commun : avoir vécu, en pleine jeunesse, les événements de mai 68 – le sociologue Michel Wieviorka, la philosophe Chantal Delsol et le journaliste et écrivain André Bercoff. Nous avons confronté leur regard – et leur héritage – à ceux de trois jeunes intellectuels aux idées divergentes : Thomas Guénolé, Nicolas Bouzou et Jean-Sébastien Ferjou. Morale de ces discussions : à chacun son Mai 68, et à chacun son Macron !

Émile a interviewé trois personnalités contrastées qui ont malgré tout un point commun : avoir vécu, en pleine jeunesse, les événements de mai 68 – le sociologue Michel Wieviorka, la philosophe Chantal Delsol et le journaliste et écrivain André Bercoff. Nous avons confronté leur regard – et leur héritage – à ceux de trois jeunes intellectuels aux idées divergentes : Thomas Guénolé, Nicolas Bouzou et Jean-Sébastien Ferjou. Morale de ces discussions : à chacun son Mai 68, et à chacun son Macron !

    

Wieviorka.PNG
Delsol.PNG
Bercoff.PNG
Bouzou.PNG
Guénolé.PNG
Ferjou.PNG

Les Sciences Po au cœur de l'actualité 

  Entrée il y a 25 ans dans une filiale de France Télécom, Fabienne Dulac (promo 90) est aujourd'hui directrice générale adjointe d’Orange et CEO d’Orange France, une entité dont la majorité des cadres supérieurs sont ingénieurs. Pour  Émile , elle évoque son parcours et livre sa vision du monde des télécoms. Un univers qui, confronté à une concurrence féroce, n’a eu de cesse de se réinventer au cours des 20 dernières années.

Entrée il y a 25 ans dans une filiale de France Télécom, Fabienne Dulac (promo 90) est aujourd'hui directrice générale adjointe d’Orange et CEO d’Orange France, une entité dont la majorité des cadres supérieurs sont ingénieurs. Pour Émile, elle évoque son parcours et livre sa vision du monde des télécoms. Un univers qui, confronté à une concurrence féroce, n’a eu de cesse de se réinventer au cours des 20 dernières années.

  L’homme derrière la grande réforme du baccalauréat, récemment annoncée par Jean-Michel Blanquer, est Pierre Mathiot. Ce professeur de science politique, ancien directeur de Sciences Po Lille, un temps candidat à la tête de Sciences Po Paris, est connu pour son franc-parler. Dans le prochain numéro d' Émile , il nous livre ses constats sur l’état de l’école et de l’université. Un diagnostic sans concessions, loin de toute ambition politique, puisqu’il nous le dit dès le début de l’entretien :  « Je suis un type plutôt libre, qui dit ce qu’il pense. »

L’homme derrière la grande réforme du baccalauréat, récemment annoncée par Jean-Michel Blanquer, est Pierre Mathiot. Ce professeur de science politique, ancien directeur de Sciences Po Lille, un temps candidat à la tête de Sciences Po Paris, est connu pour son franc-parler. Dans le prochain numéro d'Émile, il nous livre ses constats sur l’état de l’école et de l’université. Un diagnostic sans concessions, loin de toute ambition politique, puisqu’il nous le dit dès le début de l’entretien :  « Je suis un type plutôt libre, qui dit ce qu’il pense. »

Portrait : Jo Di Bona, le graffeur pop 

Lea Salamé.PNG
Jo Di Bona by Olivier Tresson 2.jpg

Invité d’honneur du numéro 13 d'Émile, Jo Di Bona a réalisé un portrait inédit de Léa Salamé, interviewée dans ce numéro. Vous pourrez découvrir le portrait de ce "street artist", au parcours riche en rebondissements, qui se définit comme un "graffeur pop".