Les livres politiques du mois de septembre

Les livres politiques du mois de septembre

Tous les mois, la rédaction d’Émile vous propose une sélection de livres abordant des questions politiques sous différents angles. En cette période de rentrée littéraire, nous vous parlons politique étrangère, guerre sociale, affiches politiques ou encore monarchie.

Rubrique réalisée par Sébastien Cazabon et Yasmine Laaroussi

La Politique s’affiche - Un petit récit de nos murs politiques

IMG couverture - La politique s'affiche.jpg

Que cachent les affiches et les tracts politiques ? 

Grégoire Milot tente de répondre avec humour à cette question en analysant une sélection de plus de 200 affiches, issues de sa collection personnelle. Au fil des pages, le lecteur pourra ainsi découvrir des pépites politiques telles que cette affiche représentant Nicolas Sarkozy et Patrick Balkany, main dans la main, illustrant le renouveau politique en 1986. 

Ce livre est l’occasion rêvée de revenir sur des décennies de vie politique française. Parcourir ces affiches permet en effet d’apprécier les tendances fortes de l’histoire tout en s’interrogeant sur les dits et non-dits de la politique actuelle.

 Quelques extraits du contenu du livre :

Extrait_Politique_s'affiche_1.PNG
Extrait_Politique_s'affiche_2.PNG

L’auteur

Historien de formation, diplômé de Sciences Po Paris et président de l'agence de communication publique Etat d'Esprit, Grégoire Milot a une passion pour les idées politiques. Il a extrait de sa collection personnelle quelques surprises des temps forts de notre vie politique.

La politique s’affiche - Un petit récit de nos murs politiques, Grégoire Milot (promo 87), Éditions De Borée, 191 pages, 26,50 €

 

La politique étrangère de la France

IMG couverture - La politique étrangère de la France.jpg

D’une prose claire et concise, Maxime Lefebvre revient sur l’histoire politique française et plus largement sur ce qui fonde la politique étrangère actuelle du pays : les forces et les faiblesses de la puissance française, les acteurs et la chaîne de décision, les orientations stratégiques…

Il s’applique à analyser les dates clefs de la création de la nation française et ses relations avec le monde, le continent européen et surtout l’Allemagne. Ce voisin, parfois ennemi, parfois allié, qui s’avère avoir une place prépondérante dans la diplomatie française.

Son livre questionne de fait la notion de grandeur française héritée de la monarchie et de l’empire napoléonien ainsi que la réalité historique de ces deux derniers siècles.

L’auteur

Diplomate de carrière, Maxime Lefebvre est auteur de nombreux livres et manuels de référence sur les questions de relations internationales. Il est également professeur affilié à l’ESCP Europe et est spécialiste des affaires stratégiques, la relation franco-allemande et de la relation avec la Russie.

La politique étrangère de la France, Maxime Lefebvre (promo 90), Éditions PUF, 128 pages, 9 €

 

La guerre sociale en France

IMG couverture - La guerre sociale en France.jpg

Sous-titré « Aux sources économiques de la démocratie autoritaire », l’essai de Romaric Godin, journaliste économique de Mediapart, diagnostique le modèle social français et révèle un système sous pression. Selon le journaliste, la crise de 2008 a marqué le début d’une offensive néolibérale ayant pour objectif de remettre en cause l’équilibre précaire français entre État social et éléments de politique libérale.

Un homme incarne désormais cette offensive : Emmanuel Macron, ambassadeur d’un capitalisme français agressif, et porteur d’une réforme néolibérale à contre-courant de l’ère du temps. Arrivé au pouvoir sans adhésion à son projet, le Président de la République est confronté à des oppositions hétéroclites mais déterminées, rejetant en bloc sa vision économique. Une seule solution pour le pouvoir, analyse le journaliste : durcir la démocratie par un excès d’autorité, censé faire passer en force les réformes, contre la volonté du peuple.

L’auteur

Journaliste économique diplômé de Sciences Po Paris, Romaric Godin a travaillé quinze ans pour La Tribune où il était rédacteur en chef adjoint. Depuis mai 2017, il travaille pour Mediapart où il suit les actualités macroéconomiques françaises.

La guerre sociale en France, Romaric Godin (promo 95), Éditions La Découverte, 250 pages, 18 €

 

Le Roi Fol 

IMG couverture - Le Roi fol.jpg

Deuxième roman de Laurent Decaux, ce livre invite à revivre le règne de Charles VI de Valois, surnommé « le Roi Fol ». L’auteur choisit comme point de départ l’année 1392 vue comme un moment charnière dans le règne du monarque : coincé entre ses oncles conspirateurs et sa femme la reine Isabeau, décrite comme perfide et machiavélique, le roi est frappé par une maladie qui l’entraine dans de profondes crises de démence. Alors que le royaume était prospère et qu’une paix s’apprêtait à être signée avec les Anglais, la folie du roi et les complots de cour font basculer le pays dans une nouvelle guerre civile.

En plus d’offrir une plongée en plein Moyen-Âge, Le Roi Fol invite à une réflexion sur les rapports entre la folie et le pouvoir. L’auteur décrit un Roi malade et diminué, une cour sujette à tous les vices allant de la trahison à l’adultère, en passant par des joutes sanglantes, et dresse le portrait d’une France médiévale exaltée, soumise à toutes les passions.

L’auteur

Fils de l’historien Alain Decaux et diplômé de Sciences Po, Alain Decaux s’intéresse une nouvelle fois au Moyen-Âge, deux ans après Le Seigneur de Charny, un roman centré sur l’histoire de la famille éponyme, premiers propriétaires du Saint-Suaire. Outre la littérature et l’Histoire, Alain Decaux est aussi passionné de vin et est le fondateur des magasins Caves Nysa.

Le Roi Fol, Laurent Decaux (promo 06), Éditions XO, 336 pages, 19,90 €



Rétro - L’Union des étudiants de droite (1978-1984)

Rétro - L’Union des étudiants de droite (1978-1984)

Gil Delannoi : "Le tirage au sort  assure une représentativité  plus importante que le vote"

Gil Delannoi : "Le tirage au sort assure une représentativité plus importante que le vote"