Carrières - Réussir son entretien de recrutement

Carrières - Réussir son entretien de recrutement

L’entretien de recrutement est une étape souvent redoutée par les candidats lors du processus de recrutement. Une bonne préparation peut permettre de mieux comprendre le fonctionnement des recruteurs, affiner la présentation de son parcours et maximiser son impact personnel.

Livre S'entrainer.jpg

Après plus de 25 ans passés dans le secteur du recrutement, Claude d’Estais (promo 84), a choisi de partager son expérience et ses conseils avisés dans le livre S'entraîner à l'entretien de recrutement – (Même à la dernière minute !), paru en mai 2017. Extrait et rencontre.

Claude d'Estais.png

Claude d'Estais (promo 84)

Diplômée de Sciences Po, Claude d’Estais a choisi de poursuivre sa formation avec un MBA de HEC pour appréhender au mieux les enjeux de l’entreprise. Elle a travaillé pendant plus de 15 ans dans le secteur du recrutement et du développement RH au sein de grands groupes avant de rejoindre un cabinet de chasseurs de têtes, en tant qu’associée. Dix ans plus tard, elle a voulu passer de l’autre côté du miroir en accompagnant, non pas les entreprises, mais les candidats dans leur processus de repositionnement professionnel et dans la mise en œuvre d’une stratégie opérationnelle de recherche. Le livre S'entraîner à l'entretien de recrutement est le fruit de nombreuses années d’expérience. Il est constitué d’exercices pratiques à réaliser en amont et de nombreux exemples pour se positionner au mieux le jour de l’entretien. 

Les sept facteurs de réussite d’un entretien

C’est la bonne alchimie entre ces sept facteurs qui vous permettra d’être short listé, mais aussi de marquer le point décisif lors de l’entretien final :

1. Être clair avec vous-même

C’est un préalable nécessaire pour être percutant et convaincant dans tous les compartiments de jeu et ne laisser aucun doute s’immiscer chez votre interlocuteur. Ne laissez aucun point en jachère et surtout pas ceux qui vous font mal. Ceci pour éviter que votre inconscient s’invite dans l’entretien et torpille d’un seul coup les messages que vous cherchez à faire passer à votre interlocuteur. 

2. Cultivez l’interactivité

Le but est de trouver le bon équilibre entre émetteur, récepteur et silence… et de permettre ainsi à votre recruteur d’intervenir aisément dans l’échange. Plus votre recruteur est actif, plus il s’investit dans l’échange et donc sur votre candidature.

3. Détectez les attentes de votre interlocuteur 

C’est en cernant les attentes de vos interlocuteurs et en leur proposant un discours construit autour d’alternatives que vous pourrez développer le bon discours et faire mouche.

4. Osez faire parler votre personnalité

Faire parler votre personnalité — que vous soyez jeune diplômé, cadre supérieur ou dirigeant —, vous permettra de faire la différence. Tous les chasseurs de têtes vous diront qu’à un certain niveau de poste, les candidats sont tous bons et que la vraie différence se fait sur leur personnalité.

5. Musclez votre discours 

Vous disposez d’environ une heure pour convaincre. Vous devez donc être incisif et, pour cela, vous devez faire des choix et surtout ne pas vouloir tout dire.

6. Limitez l’imprévu pour mieux improviser 

En vous préparant, vous pourrez avancer en terrain connu le jour de l’entretien mais aussi asseoir votre crédibilité. Une bonne préparation ne vous empêchera pas d’être naturel ; tous les acteurs et conférenciers vous le diront : plus ils se préparent, plus ils sont naturels.

7. Gérez le stress

Souvenez-vous que le stress peut être un excellent moteur, qui booste nos capacités intellectuelles et notre créativité. C’est notamment en vous entraînant en amont que vous serez le plus à même de gérer l’incertitude de la situation. 

« Un atelier très utile ! »

 Dominique Fougerat (promo 86), DRH internationale

Dominique Fougerat (promo 86), DRH internationale

Claude d’Estais anime également l’atelier « Se préparer et s’entraîner pour faire la différence lors de vos entretiens » au sein du pôle Carrières de Sciences Po Alumni. Dominique Fougerat (promo 86), DRH internationale, a participé à l’un d’entre eux. Elle nous raconte son expérience. 

« L’atelier démarre par une analyse du C.V. des autres participants en deux minutes pour se mettre dans la peau d’un recruteur qui doit en peu de temps sélectionner le ou les C.V. qui l’intéresse(nt). Puis, il y a mise en situation : nous devenons alternativement intervieweur et interviewé ce qui permet de progresser au fil des jeux de rôle, confrontés au regard du groupe, en apportant nous-mêmes nos observations sur nos prestations et celle des autres. J’ai beau avoir reçu en entretien quelques centaines de personnes et avoir moi-même passé beaucoup d’entretiens, j’ai tout de même découvert des éléments qui m’ont apporté des éclairages nouveaux, une pratique différente, des points d’attention (posture, langage, contenu…). »
Analyse - Reprise de la croissance en France : faut-il devenir très optimistes ?

Analyse - Reprise de la croissance en France : faut-il devenir très optimistes ?

Chronique - Révolution au Palais-Bourbon ?

Chronique - Révolution au Palais-Bourbon ?