Les livres politiques du mois de décembre

Les livres politiques du mois de décembre

Tous les mois, la rédaction d'Émile vous propose une sélection de livres abordant des questions politiques sous différents angles. En décembre, direction le futur ! Au programme, trois ouvrages abordant intelligence artificielle et innovations, pour le meilleur et pour le pire : un beau livre sur les innovations d’aujourd’hui qui changeront le monde de demain, un thriller d’anticipation dans un Paris robotisé et un essai sur l’importance de l’intelligence collective face à l’avènement de l’intelligence artificielle...

24 heures d’innovations, réveillez-vous : c’est déjà demain

24-heures-d-innovations.jpg

Notre monde qui tourne au pétrole, énergivore, lent, est à bout de souffle : il faut construire un nouveau modèle. C’est de ce postulat que sont partis les trois auteurs de ce « petit guide de voyage en terre disruptive », pour proposer au lecteur de découvrir les inventions d’aujourd’hui qui rendront notre futur extraordinaire.

Organisé en six chapitres, ce beau livre décrit combien l’intelligence artificielle s’insère dans notre quotidien à tous les niveaux pour nous faciliter la vie : dans nos maisons, au bureau, dans nos assiettes…

Du sommeil optimisé aux innovations médicales, en passant par l’internet des objets et la réalité virtuelle, Éric Dosquet, Oxana Gouliaéva (promo 2018) et Jean-Christophe Bonis nous entraînent pour un saut ludique dans un futur qui n’est pas si lointain, car comme ils le disent, aujourd’hui, « c’est déjà demain ».

24 heures d’innovations, réveillez-vous : c’est déjà demain, Éric Dosquet, Oxana Gouliaéva (promo 2018), Jean-Christophe Bonis, Éditions Dunot, 185 pages, 24 euros.

 

S.A.R.R.A, une intelligence artificielle

sARRA.jpg

2025 : la France est devenue une société hyper connectée. Les robots sont partout : indispensables, infaillibles, incorruptibles, ils assistent le corps médical, l’armée et la police.

En plein été parisien, un homme décède des suites d’une terrible fièvre. Deux autres décès suivront. L’alerte est lancée : une épidémie d’Ebola menace la ville lumière. La machine administrative, politique et militaire se met en mouvement : quelles sont les origines de l’épidémie ? Terrorisme biologique, accident, contamination croisée ? Et comment contenir la menace ?

C’est S.A.R.R.A, ou Système Automatisé de Réponse Rapide aux Alertes, qui est chargé de trouver une réponse à la crise. Mais rien ne se passe comme prévu. L’intelligence artificielle va-t-elle résoudre cette crise ou, au contraire, l'aggraver ? Dans ce thriller d’anticipation haletant, l’auteur emmène son lecteur dans une course contre la montre dans plus hautes sphères de l’État, et l’interpelle sur la place de l’IA dans nos sociétés modernes, ses apports et ses risques de dérives.

Membre du comité de direction de la Chaire Santé de Sciences Po Paris, David Gruson signe ici le premier polar bioéthique sur l’IA. Un sujet qu’il connaît bien, pour avoir fondé l’initiative académique et citoyenne Ethik-IA, pour réguler positivement le déploiement de la robotisation de la santé.

S.A.R.R.A, une intelligence artificielle, David Gruson (promo 2000), Beta Publisher, 320 pages, 12,99 euros.

 

Supercollectif. La nouvelle puissance de nos intelligences

supercollectif.jpeg

L’intelligence collective est le nerf du progrès : chaque groupe a sa propre intelligence et recrée le monde à sa façon, selon Émile Servan-Schreiber. Ce journaliste, ingénieur en intelligence artificielle et docteur en psychologie cognitive dévoile dans son nouveau livre les arcanes du « supercollectif », pour reprendre en main nos entreprises et nos gouvernements, plus intelligemment. Et c’est grâce à la communion et à l’échange des idées que notre intelligence collective se développe.

En quatre chapitres clairs et convaincants, de l’homo sapiens aux hommes augmentés de demain, l’auteur relève le défi de vulgariser efficacement un concept que bien peu connaissent, et qui, selon lui, pourrait bien changer les règles du jeu démocratique.

À travers des exemples concrets, de l’intérêt de la CIA pour la question au fonctionnement de Boeing, en passant par l’intelligence artificielle et le défi qu’elle représente, Émile Servan-Schreiber apporte un éclairage surprenant et stimulant sur l’immense potentiel des intelligences humaines groupées.

Supercollectif. La nouvelle puissance de nos intelligences, Émile Servan-Schreiber, Éditions Fayard, 152 pages, 19 euros.



Le bonheur : nouveau business littéraire ?

Le bonheur : nouveau business littéraire ?

Rétro : 1935, "L’atmosphère des Sciences Po"

Rétro : 1935, "L’atmosphère des Sciences Po"