Assiste-t-on à une radicalisation politique et religieuse des lycéens français ?

Assiste-t-on à une radicalisation politique et religieuse des lycéens français ?

Directrice de recherche CNRS au CEVIPOF de Sciences Po, Anne Muxel a dirigé avec Olivier Galland une équipe de chercheurs, qui a travaillé pendant deux ans sur la radicalité religieuse, politique et culturelle des jeunes. Les fruits de cette enquête, menée auprès de 7000 lycéens français, est à retrouver dans l'ouvrage La tentation radicale (ed. PUF). Elle livre, dans cette vidéo, quelques uns des enseignements tirés de ce travail de recherche. 

Propos recueillis par Thomas Arrivé

Anne Muxel est directrice de recherches CNRS en science politique au Centre de recherches politiques de Sciences Po. Elle travaille sur les attitudes et les comportements politiques, en privilégiant la sociologie électorale et les phénomènes de socialisation politique, de transmission intergénérationnelle et de construction de la mémoire. Ses travaux s’attachent à la compréhension des formes du lien des individus à la politique : nouvelles formes d’expression et de participation politique, analyse du comportement électoral, significations de l’abstention. Elle a conduit de nombreuses recherches sur le rapport des jeunes à la politique.

Retrouvez La tentation radicale d’Olivier Galland et Anne Muxel (ed. PUF) à la librairie de Sciences Po

La sélection d'Émile : les livres politiques du mois de juin

La sélection d'Émile : les livres politiques du mois de juin

Agenda - Garden Party des Sciences Po

Agenda - Garden Party des Sciences Po